Chronique·Littérature

#Chronique #Spéciale #Indé *A.J. Laplace*

13415504_146641335752514_6237288960002773902_o

Moment particulier cette fois, puisqu’il s’agit d’un genre que j’ai lu pour la 1ère fois, justement.
Il y a de cela quelques mois déjà, j’ai eu le plaisir d’interviewer un jeune OVNI parmi les indés.
A.J. Laplace, écrit en effet de la SF, mais pas n’importe laquelle, de la
science-fantasy
.
Légendes fantastiques, merveilles galactiques… mais aussi de la recherche technique.
A la lecture du 1er tome de sa saga « Destinée des mondes », apparemment prévue en plusieurs parties, la 1ère étant « Les chroniques d’Utopia », je suis rentré progressivement dans un univers très riche.

** Vidéo de présentation par l’auteur **

Chroniques_d_Utopia_1

« Le réveil de L’Avatar » est une belle entrée en matière engagée par son auteur. Alzak, héros (in)contesté de l’aventure, est à la fois très doué et affaibli par un handicap, dans ce monde de magie. Mais fin stratège, il fait face à toutes les situations, pourtant invraisemblables, avec ses amis de flotte.
A travers des thèmes variés, dans un rythme bien maîtrisé, on découvre alors là une plume bien fluide, en prenant plaisir à rêver avec son propriétaire.

En somme, donc, je n’en dirai pas plus, au risque de spoiler son ouvrage. Autant vous laisser la surprise en lisant sagement ce roman, qui mérité d’avoir son succès par lui-même.
Je vous invite, à ce titre, à explorer un peu son tout nouveau site:

>> Pour en apprendre davantage <<<

couv_complete_v2

Publicités
Uncategorized

L’avis de Val à propos d’Origines …

kirsteen duval

Couv Origines 2J’ai eu l’immense plaisir de découvrir l’avis de Val du blog beautesantedeval à propos d’Origines sur Amazon !  Encore une fois, merci d’avoir joué le jeu en participant au concours organisé pour fêter les 100 abonnés du blog 😉

Pour découvrir son avis c’est par ici  nouvel avis sur Amazon

Ne manquez pas de découvrir l’univers de Val, son blog regorge d’astuces et de conseils mode et beauté plus précieux les uns que les autres !

Et vous ? Êtes-vous prêt à embarquer pour l’Amazonie ?

Kirsteen

View original post

Uncategorized

Mois d’août pluvieux, mois d’août heureux: mon classement Amazon

Laureline Roy

1ere de couverture grand broché

Comme cela ne risque pas de se reproduire bien souvent, j’aime autant faire un petit récapitulatif de la progression de mon livre sur Amazon…

Car plus dure sera peut-être la chute !

amazon04.08.17

Au 04 août 2017… 92 dans la catégorie « Romance et littérature sentimentale contemporaine ». Déjà là,  j’étais contente de rentrer dans le top 100…

amazon classement 07.08.17

07 août… 64. Hou, je progresse…

classement 09.08.17

09 août… 53. Vais-je passer la barre fatidique des 50 ? Je commence à espérer…

commentaire 11.08.17

11 août… Oups, mon premier couac !

Pas de panique, on ne peut pas plaire à tout le monde !

photo classement Amazon 11.08.17

D’autant que le même jour… 41 ! Oui, j’ai dépassé mon objectif, le rêve, le Nirvana, le… heu, y a mieux que le Nirvana ?… Bref, le bonheur !

photo classement Amazon 13.08.17

Et ce matin, dimanche 13 août… 35eme position ! Jamais je n’aurai cru cela possible lorsque j’ai publié mon roman il y a six mois.

View original post 54 mots de plus

Chronique·Inspirations·Littérature·Synopsis·Uncategorized

#Impressions #Lecture « Le goût de la Martinique »

Hello tous !

Dorénavant, la transition est bien faite pour mon site auteur , annoncé en avant  ère sur l’ultime page du blog. Alors je vous partage mes impression, sur ma dernière lecture. Il s’agit, comme vous l’avez peut-être vu sur le dernier article #Spécial News, du recueil « Le goût de la Martinique ».

DSC01134-001

Résumé (4e de couv’)

Île des Antilles au parfum de paradis, la Martinique invite au rêve. L’étonnante forêt tropicale, le sable couleur de nacre, l’indigo du ciel et le chaloupé des démarches féminines : tout cela existe bel et bien.

Cette vision « exotique », souvent celle de l’étranger, n’est pas fausse. Il faut la compléter par le point de vue de l’autochtone, plus sensible aux douleurs secrètes qui, depuis un peu plus de trois siècles, agitent sa terre où se sont déroulés deux des plus grands crimes contre l’humanité de l’époque moderne : le génocide des Amérindiens et l’esclavage des Noirs arrachés à l’Afrique.

La Martinique a attiré des voyageurs illustres (Lafcadio Hearn, Paul Gauguin, Adèle Hugo, André Breton, Claude Lévi-Strauss…) et donné naissance à des écrivains mondialement célèbres : Aimé Césaire, Frantz Fanon, Edouard Glissant, Patrick Chamoiseau. Balade, sur leurs traces, dans un pays complexe et attachant.

IMG_20170720_180701

** Mon AVIS **

Je ne pourrais trop en dire, puisqu’il s’agit d’extraits, mise à part un point très important… L’introduction en dit déjà bien assez 🙂 Je vous en remets donc le début.

Toutes les îles nous convient au rêve, surtout celles que l’on imagine être le royaume de l’Éternel Été. Îles tropicales, d’Océanie, de l’océan Indien ou des Antilles, baignées d’une mer toujours bleue, ornées de fleurs paradisiaques et plantées d’arbres extraordinaires.

Aucune île n’échappe à l’exotisme. Mieux : l’île est, par excellence, le lieu même où se construit la vision exotique. Celle qui chosifie, qui fige le réel dans un décor de carte postale et qui ignore les dures réalités du quotidien. Les insulaires, eux-mêmes, n’échappent pas totalement, quoiqu’ils s’en défendent, à ce prisme réducteur.

La Martinique, île de l’archipel des Antilles – celui qui, sur 3000 km, s’étend de Cuba au nord à Trinidad au sud, dessinant un arc de cercle presque parfait – bénéficie d’une chance exceptionnelle. Elle n’est ni la plus belle (Guadeloupe, Grenade) ni la plus envoûtante (Haïti) ni la mieux conservée (la Dominique) ni la plus riche (Puerto Rico) ni la plus diversifiée humainement et culturellement (Trinidad) mais elle a du caractère.

C’est sans doute pourquoi elle a attiré tant de voyageurs illustres et suscité tant d’écrits de leur part.

En quelques mots, j’ai eu un grand plaisir à le lire. Ce magnifique recueil « collectif » de textes, parlant en divers points de vues, par Rafaël Confiant, qui y a lui-même contribué dans un de ceux-ci, reflète bien l’univers bien particulier, de cette belle île qu’est la Martinique.

Chronique·Culture·Inspirations·news·personnalité·Uncategorized·Vidéos

Spéciale-News #Chronique & Inspiration(s) du moment

 

HELLO TOUS !

20604152_122760905024436_336800869648014687_n - Copie

Voici pour vous, une chronique reliée à mes inspirations, avec quelques news en fin d’article… Parcequ’un auteur, c’est aussi un « story-steller », ou raconteur d’histoires…

Les anglophones, littéralement dans la traduction, l’auraient écrit « story-teller »… Mais je n’oublie pas les étoiles, comme me l’a fait remarquer une certaine amie, qui en est une elle aussi à sa manière, depuis la Belgique. Nul besoin de la reciter, je l’ai déjà évoquée dans de précédents articles, mais pour rappel tout de même, il s’agit de Pascale Marlier.

DSC01158

Maintenant, revenons-en au(x) sujet(s) de cet article, en 1er lieu donc Harry Potter, notamment le tome 5 « L’Ordre du Phénix ». Ayant terminé de le lire, juste avant de visionner une série de vidéos d’un certain plombier, apparemment retraité, du nom de Laurent Dureau, que l’on peut targuer de « Lumière incandescante », vu son site homo-galacticus –> « c’est ce que TU vas devenir »<–

Ci-dessous, voici ce que cela m’a inspiré en vidéo.

 

En parallèle de tout cela, je me suis laissé aller  à « La Prairie des Filtres », lieu de rencontres et de créativité à Toulouse, ludique même, particulièrement durant cette période estivale, puisqu’y est organisé

l’ensemble des animations TOULOUSE PLAGES.

20229523_117195938914266_189704647532803981_o

Ludoplage, tout d’abbord, ou a eu lieu hier tout l’après-midi, une « chasse aux trésors » pour tous âges confondus…. Biblioplage dont je reparlerai en fin d’article, ayant pu dégoté un « livre voyageur », grâce à leur belle initiative de revoir le concept. Une première à Toulouse sous cette forme! Sous des airs de salsa, après avoir regardé les gens danser, j’ai terminé dimanche, par ailleurs, ce mandala toltèque… Un agréable moment, posé à une table tout en dégustant un bon sandwich concocté par les serveurs. Une belle équipe eux aussi !

DSC01269

Un recueil, disons, bien particulier. J’ai eu, et ai encore puisque je ne l’ai pas tout a fait bouclé, le plaisir et même l’honneur de découvrir ces textes écrits de la plume d’auteurs d’un autre monde… Oui, je crois qu’on peut les caractériser.

A (re)découvrir, s’agissant d’extraits choisis par l’un des auteurs de cette belle île, mine de créativité bien particulière.

IMG_20170720_180701

Très prochainement, suivra une chronique de ce fantastique recueil, perle en plusieurs colliers sans argent, ni autre artifice de l’homme…

En somme, quoi de plus naturel?

Mais ensuite, vous êtes en droit de vous demander « Qu’est-ce qui nous attend? ».  Mon site, ou bureau-virtuel d’auteur, est en préparation… J’ai justement voulu faire de cet article, une transition, avant le préambule de celui-ci.

Profitez-bien, A TRES VITE LES LOULOUS !

DSC01272

Uncategorized

Pourquoi un bon roman change votre cerveau

kirsteen duval

Voici un article très intéressant de Sébastien Bohler sur le site Pour la science.fr

lecture_connectivite_fonctionnelle_110314

Un livre peut changer votre vie. Des écrivains ont même dit que l’on reconnaît un bon livre au fait qu’on en ressort différent. Ils avaient raison ! Ce changement, on le voit désormais dans le cerveau : la lecture d’un roman modifie les connexions internes entre neurones, y imprimant une trace que les techniques d’imagerie cérébrale peuvent aujourd’hui deviner.

Comment peut-on voir la trace laissée par un livre dans notre cerveau ? Gregory Berns et ses collègues de l’Université d’Atlanta ont demandé à des volontaires de lire un gros roman intitulé Pompéi (de Robert Harris, publié en 2003), en répartissant leur lecture sur neuf soirées. Ensuite, ils étaient soumis à des examens cérébraux d’un type particulier, qui permettent d’observer les connexions internes que le cerveau renforce au cours de cette période.

Qu’est-ce que la connectivité fonctionnelle ?

Cette méthode d’imagerie, appelée…

View original post 371 mots de plus

Uncategorized

« Wanda » Wendall UTROI

LE KILOMETRE MANQUANT

Quand l’amour d’une mère s’estompe et s’efface,
Quand un père s’avère absent et lâche,
Tout peut arriver.

Quand la souffrance est votre seule amie,
Quand on n’a que la mort pour seul bagage,
On peut craindre le pire.

Je m’appelle Wanda, je vais avoir treize ans,
Aidez-moi !

Mon avis

« J’avais compris qu’une partie de moi devait s’éteindre pour que l’autre puisse survivre ».

Ça fait mal quand ça vient d’une gamine de 12 ans.

Entre un père effacé et une mère qui a la dépression mauvaise, Wanda encaisse les coups depuis un moment déjà. Le jour où sa chienne meurt, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Elle a perdu la seule chaleur qu’il lui restait en dehors du monde qu’elle s’est créé. Ni une ni deux, son sac sous le bras, elle quitte la maison. Elle improvise vite la petite. Mais elle ne connait pas…

View original post 118 mots de plus