Uncategorized

« Wanda » Wendall UTROI

Quand l’amour d’une mère s’estompe et s’efface,
Quand un père s’avère absent et lâche,
Tout peut arriver.

Quand la souffrance est votre seule amie,
Quand on n’a que la mort pour seul bagage,
On peut craindre le pire.

Je m’appelle Wanda, je vais avoir treize ans,
Aidez-moi !

Mon avis

« J’avais compris qu’une partie de moi devait s’éteindre pour que l’autre puisse survivre ».

Ça fait mal quand ça vient d’une gamine de 12 ans.

Entre un père effacé et une mère qui a la dépression mauvaise, Wanda encaisse les coups depuis un moment déjà. Le jour où sa chienne meurt, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Elle a perdu la seule chaleur qu’il lui restait en dehors du monde qu’elle s’est créé. Ni une ni deux, son sac sous le bras, elle quitte la maison. Elle improvise vite la petite. Mais elle ne connait pas…

View original post 118 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s