écrits·Chronique·communication·Littérature·présentation(s)

Ma 1ère chronique pour #Instinct Animal – T1 : #Mutations Eclairs!

Quel honneur cela m’a donné lorsque je l’ai lue! Je n’en croyais même pas mes yeux… Maintenant je me dis qu’on peut vraiment, finalement, parler mieux que moi de mon roman. C’est très rassurant, sans ça je n’aurais pas tout à fait réussi à m’en détacher suffisamment pour continuer la série convenablement.

Le Tome 1 restera mon « fils aîné », mais les suivants méritent tout autant d’être chéris 🙂

Alors voilà ce que mon amie bloggeuse Sophie Songe, sur SON BLOG, en a dit de si fort a m’envoyer des flashs à la lumière de mes mots, merci déjà pour ça : elle a sorti de l’ombre mon 1er bébé.

soso

Le lien de la chronique EN ARTICLE

—> Vous pouvez suivre ses impressions de lectures en vous abonnant  <–

Je vous remets 2-3 éléments qui m’ont particulièrement surpris, ce que j’ai tiré de son retour pour la suite de la série, en 1er lieu…

1)La citation qu’elle a retenu 

« Il faut souffrir pour se relever et devenir l’un de ceux qui réussiront un jour, dans ton domaine. Se lancer dans un défi mène à en faire une prédilection.« 

livre-loup

2) Son avis (INTRODUCTION)

Tout commence sur un récit de vie, celui d’Erwan à la nature sensible, révoltée et intuitive. De ses origines, à son parcours jalonné d’obstacles et de rencontres déterminantes, il devient petit à petit ce qu’il est et trouve les ressources en lui pour en faire une force et un combat. Vous embarquera-t-il avec lui ?

3) Le titre qu’elle a choisi pour évoquer l’essentiel :

EN AVANT POUR LA METAMORPHOSE

J’ajoute simplement qu’il s’agit d’une métamorphose du virtuel vers le réel,  dans un univers alliant l’imaginaire aux thèmes d’actualité,  pour en faire un opus littéraire contemporain, à travers le temps, les genres du vivant et les époques.

Il a été classé, imaginaire par élargissement, en dépit de toute volonté d’être rangé dans un tiroir fermé. Je vous préciserai ce que je souhaiterai qu’il en ressorte, comme message, dans le prochain article en vidéo.

>>> Disponible sur AMAZON <<<

cropped-cropped-once-upon-a-time-there-was-humanity.jpg

écrits·créations·Inspirations·perso

RISING SOCIETY

Quand on parle d’humour, il y en a de toutes sortes.
En parlant d’amour, on en voit à toutes les portes.
Amusés, ou isolés, aimés ou esseulés…
Est-ce une raison pour être la risée,
De nos sociétés, manipulées, déshumanisées?

Certainement pas!
Mais nous pouvons nous détendre,
En rigoler, sans être las,
Ni pour autant s’en méprendre.
N’est-ce pas un fait de droit,
Que d’exprimer nos offrandes,
En créant avec dérision sans escandes?

Face à ce monde, je gronde,
A l’intérieur de moi, voyant avec désarroi,
Ce qui féconde, mène la ronde.
Mais à l’extérieur, on voit de moi,
Un être qui vagabonde, se dévergonde,
Se contrefout des lois, se débat.

Qu’est-ce qui ne va pas,
Ai-je d’autre choix,
Que d’être homme de joie,
Qui aboie, face aux rats,
Pour vivre enfin chez soi?

knight

écrits·créations·perso·Uncategorized

De mon futur recueil « Chassés croisés »: A la plume volée, envolée

Comme promis depuis quelques jours, voici le 1er extrait de mon recueil de poèmes (entre autres) que je partage sur mon blog.

Les différents extraits de ce projet sont en ligne ici pour l’instant ==> Recueil <==.

Je ne les modifierai pas, et pour vous donner une idée, ces quelques mots:

plie-chasse-jette

A la plume, j’assume, je présume…

J’écris, je vole et m’envole…

Mon esprit, frivole, décolle,

se décrit par un rôle

indécis, pas de bol !

Dans les dunes,

sans rancune,

pas de tune…

Je marche, et j’écoute mes doutes,

qui se perchent comme des épines,

au sommet des racines…

Sur l’eau, plein le dos et les os…

Je les oublie, je m’évade,

sans aucun pli sur la façade

de mes envies qui se baladent !

A l’horizon, s’unissent les sons…

Je vois le bonheur, avec joie,

sans aucune sueur sinon celle des ébats,

mêlée au cœur de mes émois.

Et puis au ciel… Je vois le soleil

Qui chaque jour même quand il pleut,

ou qu’il neige, Vente, grêle qui se fait tel,

que la lune le rencontre toutes les nuits.

Sans mépris, elle lui dit :

« Mon Prix Nobel,

beau concours, je l’aurais même si je ne peux pas,

Sans sortilège d’épouvantables zèles

car tu es là,  auprès de moi,

en mon autel de prêtresse

avec l’adresse du motel de ta déesse… »

68747470733a2f2f7777772e6564696c697672652e636f6d2f6d656469612f626c6f672f323031342f30392f6c65735f2543332541396372697661696e735f6365735f6e6f7576656175785f68254333254139726f735f64655f726f6d616e5f33456469

— > Disponible également sur SCRIBAY

écrits·créations·perso·Uncategorized

* INSTANT VIVANT *

QUE FAIRE ?

15064193994_a75950f0f3_b

De la vie, des oublis,

Des aveux, des envieux…

Foutaise, à l’aise,

Du bout d’une falaise,

Je me jette à l’eau par dessus le chapiteau…

Semblable à moi même, ma vie en chrysanthème…

Parait celle d’un nomade…Mais c’est une parade

Aux vices des jaloux, que je vois de partout!

Non pas pour les fuir, mais bien pour me sentir

Loin d’eux et des ennuis que je pourrais très vite…

Si j’en avais envie… mettre hors de mes limites!

Les oublis, ils sont ma vie, outils de mes envies,

Qui font que je ne vis, pas avec les soucis…

Je préfère les sushis, qui eux sont mes amis…

Et que je peux manger, qu’ils soient accompagnés

Ou bien assaisonnés avec ou sans saké! 

sucre-sale

SALE- SUCRE ?

Passons aux aveux:

Je ne suis pas de ceux, qui disent être parfaits

Mais qui oh non jamais…

Ne cessent de se plaindre, plutôt que de se joindre…

Au lieu de les craindre…

A leurs cousins les plus proches, de même lignée farouche

Aux yeux de leurs voisins qui parfois font les chiens!

cafe-fun

AVEC UN CAFE ?

Il serait trop amer

Ou bien sévère

Dans ce monde austère

Où les gens aiment taire

Ce qu’ils pensent, pour plaire

Et jouer de l’adultère, oh misère !

Pour s’auto- satisfaire….

saisons

UNE SAISON ?

Elle vient de la chanson,

D’une vie à l’unisson,

Partagée sous tous les tons…

Entre amis, en famille,

Je l’écris sur cette feuille,

Ayant déjà fait le deuil, sans cercueil,

D’un ensemble d’écueils, sans orgueil…

UN INSTANT ? 

Il est bien incertain, mon destin,

Mais je le ferais mien, quand soudain

Il viendra vers moi, sans effroi…

Mais quoiqu’il en soit, il se doit,

Que ce soit avec toi, avec moi,

Mais surtout eux, vous, sur mon chemin

Plein d’entrain, de rencontres et de choix !

vivre

POUR QUELLE VIE ?

Je le redis, ça ré-agit,

Pour ceux à qui, sans mépris,

Ont jour et nuit bien réfléchi…

Eux qui aussi, l’auront voulu

Avec courage, et détermination,

De l’ambition des bien-vivants.

Ceux-là pour qui être bien-aidants…

N’est pas un choix, mais leur est dû

Par la nature empathique, de compassion !

 ob_38c8a4058e64bafced2e4ac2352a6c9c_stop-time-iii-by-vimark

écrits·créations·perso

1ere inspiration: « COULEURS, MERVEILLES »

rouge-et-argent-plume-dessin

** COULEURS, MERVEILLES **

Regardant le ciel, je m’éveille,
Et je vois le soleil, quelle merveille !
C’est si beau tout là-haut,
En bas, on se débat…

Les hirondelles, de leurs ailes,
Virevoltant de plus belle,
Se voient rire aux éclats,
Que d’oiseaux, rigolos !

Dans ce ciel, ce que je vois,
Ce sont d’abord les couleurs,
Pas si transparentes, à la lueur,
Quand on ne cherche pas à voir, mais la foi…

Ce sont aussi les regards,
Que, par on ne sait quel hasard,
L’on peut croiser à la gare,
Puis parfois s’égarent…

11002589_672166262906513_3091272223498266611_n